Bienvenue sur mon blog

J’imagine quelle a été votre impatience et je vous comprends.

 

Mais voilà, c’est fait. Et cette fois, c’est parti.

 

Pour de bon…

 

Donc un blog…

 

Mais attention, pas n’importe quel blog.

 

Je préfère vous prévenir tout de suite : il ne s’agit pas d’un truc à l’esprit potache ou d’un remake d’une de ces nombreuses débilités qui inondent nos écrans.

 

Ma démarche s’inscrit à l’opposé de tout cela.

 

Elle vise essentiellement à vous faire partager les choses que j’aime.

 

A commencer par les textes que j’ai écrits.

 

Par la suite, vous y trouverez aussi des dessins, des photos et quelques réflexions sur nos passions communes.

 

 

 

Ce blog complètera mon site habituel (www.maitresse-cindy.com), que je continuerai à mettre à jour par ailleurs.

 

 

 

Naturellement, il est aussi le vôtre, un espace de dialogue et d’échange.

 

Je serai donc très intéressée de recueillir vos commentaires.

 

 

 

En attendant, je vous souhaite une agréable lecture…

 

 

 

Maîtresse Cindy

 

blogmaitressecindy@hotmail.fr

 

 

Vendredi 9 juillet 5 09 /07 /Juil 16:34
  Copyright Maîtresse Cindy

un homme vient sonner 

à ma porte

ma caméra de surveillance

me montre une proie sur

une ombre illuminée

 

- Bonjour Maîtresse

voici mon corps

il est à vous

je vous l’offre

 

sous mon regard

l’homme prend son corps

sous son bras

le déshabille et l’allonge

sur ma table d’élongation

corps exhibé

corps offert

exposé aux mille risques

dont la raison nulle part est écrite

 

l’homme désire être attaché

au bord de la rivière du réel

séance au ralenti

pour un moment

je vais devenir la Maîtresse

du temps

temps compressé

temps mort

l’homme est sanglé à l’horizontale

une combinaison en latex

recouvre la totalité du corps

un masque à gaz cache

une partie du visage

et un tuyau d’air

relie l’homme à la vie

 

cindy 4

                         petit tuyau d’air  
  dans sa bouche crue
                         filet d’air  
  que mon index obstrue
                         libère

                         obstrue

                         libère

                         obstrue

 
  étirement du temps
                         filet d’air

                         privé d’air

 
  le silence est partout

                        filet d’air

                         privé d’air

                         filet d’air

                         privé d’air

 
  et si l’avenir

était réduit à l’immédiat

                         filet d’air

                        privé d’air

 
  et si je n’étais

pas à l'origine

de cette question

                         filet d’air

                         privé d’air

                         filet d’air

                         privé d’air

 
  seconde après seconde

je reste à l’écoute

de la trajectoire

du silence

                         filet d’air

                         privé d’air

 
  on se parle avec les yeux

on se parle beaucoup

tous les mots

sont vrais

                         filet d’air

                         privé d’air

 
  il désire s’échapper

un instant

de ce monde violent

et de ses douleurs

sans plaisirs

                         filet d’air

                         privé d’air

                         filet d’air

                         privé d’air

 
  il ne veut pas mourir

de mort lente

mais vivre lentement

intensément le présent

                         filet d’air

                         privé d’air

 
   
  le pouls du temps

sous la peau

un instant pour une vie

j’écoute son filet

de souffle

                         filet d’air

                         privé d’air

 
  spasme silencieux
                         filet d’air

                         privé d’air

 
  je tiens l’air d’une main

et passe l’autre main

sur son corps momifié

                         filet d’air

                         privé d’air

 
 

doigt après doigt

ma main caresse

son sexe gonflé 

                         filet d’air

                         privé d’air

 
  halètement du corps
                         filet d’air

                         privé d’air

 
  où cela mène-t-il

faut-il que cela

mène quelque part

                         filet d’air

                         privé d’air

 
  le tuyau d’air tremble

et j’entends comme un cri

un cri immensément petit

un millième de chant

   
   
   
   je lui retire le masque 
   
   
   

                       respiration

                       expiration

                       respiration

                       expiration 

 
 

il me fixe

je le contemple

tout est calme

paisible

                                    respiration

                        expiration

 
  l'air entre en lui

par toutes les portes

de son corps

                                    respiration  
  il me sourit

et je rigole

lui et moi savons

que les masochistes

sont des vivants

qui ressuscitent toujours 

                                    un souffle passe  
  il s'endort

à même le sol

 
   
   
   
   silence éblouissant 
   
   
   
   

à suivre....

  

  

  

  

  

Par Maîtresse Cindy - Publié dans : poésie bdsm
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Maitresse Cindy. Performance

    Maîtresse Cindy en performance lecture

Créations dans mon donjon

Dominatrice-Artiste

Recherche

Calendrier

Août 2017
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus